Concept thérapeutique

Reset Therapy est un nouveau concept thérapeutique réunissant le meilleur de la thérapie manuelle (mécanique)  de la naturopathie (phytothérapie) et de l’Auriculothérapie dans une symbiose cohérente. Dans sa pratique de base, la RÉA@ présente un traitement à visée thérapeutique permettant  une reprogrammation de la presque totalité des fonctions du cerveau. On sait qu’il existe une relation importante entre le stress, la douleurs et les fonctions de l’organisme tel que la digestion par exemple.

La thérapie doit être holistique pour bien fonctionner. Une douleurs au dos n’est pas juste un problème mécanique, sinon une seule séance d’ostéopathie suffirait à enlever ces douleurs. C’est en fait un mille feuille de troubles mécaniques, de chocs émotionnels, de troubles fonctionnelles comme les troubles digestifs et bien d’autres encore. L’organisme face à ces différents déséquilibres doit composer au mieux pour réguler l’ensemble de ces contraintes. C’est ce qu’on appelle l’homéostasie. Si on veut retrouver un meilleur équilibre, il est important de traiter l’ensemble de ces compensations.

1- L’émotionnel

Le RÉA@ (Reset Emotionnel Auriculaire) en agissant sur l’aspect émotionnel est une des clés importantes vers guérison.

Ainsi l’ostéopathe, le chiropracteur ou le kinésithérapeute pourra tirer un grand bénéfice en traitant l’aspect émotionnel de ses patients par la RÉA@. Il lui suffira de 2 ou 3 minutes en début de séance pour lever très facilement les blocages émotionnel.

Le psychologue, le sophrologue ou encore le réflexologue aura à sa disposition un outil supplémentaire puissant au service de son patient. Le traitement sera passif pour le patient et complémentaire des techniques qui demande une participation active des patients.

Une séance de RÉA@ dure entre 30 secondes et 10 minutes. Elle est très efficaces sur les chocs émotionnels anciens (Stress post traumatique) mais également sur le stress du quotidien dont l’action se répète encore comme une situation de stress dans les bouchons pour aller au travail par exemple, ou la peur de perdre son travail par exemple. Les phobies se traitent également de la même façon que les chocs émotionnels car le mécanisme est identique.

Le traitement s’exerce en deux temps:

  • 1er temps du traitement : La stimulation de points spécifiques de régulation stress.
  • 2ème temps du traitement : Action globale sur le cerveau, notamment sur l’amygdale cérébelleuse, l’hippocampe, et le cortex.

Lors du second temps de traitement, le cerveau traitera l’émotion de manière individualisée et choisira le meilleur chemin possible pour traiter son ou ses troubles émotionnel.

2- Le mécanique

Les contraintes mécaniques exercées par les muscles, les tendons, les fascias et les tissus mous en général exercent à leurs tour des contraintes localisées sur les articulations, sur les nerfs (névralgies , sciatiques…)  ,  sur les disques intervertébraux ( hernies discales ). Ces contraintes des tissus mous peuvent également bloquer la mobilité viscérale nécessaire à une parfaite digestion. Il faut donc appréhender la thérapie mécanique vers une thérapie non pas articulaire mais d’avantage vers une thérapie douce et tissulaire qui respecte les compensations que le corps a intelligemment mis en place et qu’il faudra “détricoter” sans forcer. La fasciathérapie réflexe est l’outil parfait pour rétablir l’homéostasie mécanique.

3- Le fonctionnel

Reconnue par l’OMS (Organisation mondiale de la Santé) comme étant la 3è médecine traditionnelle, aux cotés de la Médecine Traditionnelle Chinoise et de la Médecine Ayurvédique, la naturothérapie est une médecine holistique, qui prend en considération tous les aspects de la personne et cherche à agir, non pas sur le symptôme, mais sur la cause.

Médecine avant tout préventive, la naturothérapie vise à maintenir et/ou rétablir la santé par des moyens naturels. Le naturopathe cherche à rétablir les capacités d’auto-guérison inhérents à chacun et sa démarche consiste à s’appuyer sur les points forts afin de contrebalancer les faiblesses. A cet effet, il établit un bilan de vitalité, qui n’est pas un diagnostic mais qui entend, par divers moyens, mesurer le niveau de vitalité, estimer les surcharges et les carences pour stimuler et renforcer ces capacités.

Le naturopathe a une double mission, celle de thérapeute, qui permet à la personne de retrouver la santé et celle d’éducateur de santé, par laquelle il donne des conseils d’hygiène vitale, dans le but que la personne conserve la santé sur le long terme. Un naturopathe ne doit pas créer de dépendance avec ses clients mais au contraire les guider sur le chemin de la santé en les rendant acteurs de leur propre santé, de façon autonome.